Très bonne question et voici un résumé de mes recherches à ce sujet en plus de ma propre expérience.

le forex

Forex est le diminutif de FOReign EXchange, en d’autres mots, le marché des échanges de devises. C’est le plus gros marché financier au monde avec 6,6 trillions de dollars par jour. Le potentiel de ce marché est très grand et il faut oublier la majorité des préjugés que l’on a sur le trading car ils sont souvent reliés au trading sur le marché des actions, ce qui est bien différent.

Pas besoin donc de passer 8h devant 10 écrans d’ordinateurs, d’être bon en mathématique et de devoir investir de gros montants pour commencer. L’objectif de ceux que je connais est de pouvoir trader 1h à 2h par jour environ ou jusqu’à atteindre son objectif quotidien et ce, grâce seulement à un ordinateur voir même un simple téléphone.

Le Forex est ouvert 24h sur 24 et ce du lundi au vendredi. Le marché démarre le lundi matin en Asie donc dimanche soir en Amérique et ferme à 17h le vendredi, heure de la bourse de New-York. On peut donc être flexible sur nos horaires de trading.

Quelqu’un qui a déjà voyagé dans un pays avec une autre devise a, sans même s’en rendre compte, été un acteur sur le Forex. Quand tu échanges un 300$ canadiens pour des euros car tu pars visiter Paris et bien tu utilises le marché des devises.

Nous sommes d’accord qu’un dollar canadien vaut toujours un dollar canadien et un euro vaut toujours un euro. En revanche, un dollar canadien versus un euro, le taux de change évolue en continue de même versus le dollar américain, le yen japonais ou tout autre monnaie.

échange de devises de monnaies

Mieux comprendre comment gagner de l’argent grâce au Forex

Devenir un trader Forex est apprendre à prévoir les fluctuations à la hausse ou à la baisse grâce à des analyses fondamentales et techniques. Est-ce facile? Non car sinon tout le monde le ferait. Est-ce simple? Avec une bonne stratégie, cela peut paraître simple pour quelqu’un qui maitrise bien.

Pour vous faire comprendre, si tu échanges 1000 euros en dollars avec un taux de change à 1,1700, tu auras 1170 dollars. Si le taux de change devient 1,1500 et que tu rechanges ton 1170 dollars, tu auras 1017,39 euros. Tu auras donc un profit de 17,39 euros, soit 1,74%.

On s’entend que de passer ses journées à la banque ou dans un bureau de change pour échanger ses devises n’est pas vraiment pratique. Pour cette raison, les traders de Forex utilisent un courtier (broker) qui offre la possibilité, grâce à des logiciels ou applications sur son téléphone du type de MetaTrader 4 ou 5, d’avoir un accès nous-même au marché. Nous n’avons donc pas besoin physiquement d’échanger des devises.

Les courtiers permettent aussi de trader avec un effet de levier. Ceci permet de pouvoir se lancer sans gros capital de départ comparé au marché boursier. Dans mon exemple ci-dessus, je parle de 1000 dollars. Grâce à un effet de levier de 1 pour 200 par exemple, le 1000 vaut 200 000. Les pourcentages de profits ou pertes sont de ce fait, plus élevés. La majorité des brokers offrent tout de même une protection de balance négative, ce qui permet de ne jamais pouvoir perdre plus que l’argent déposé au départ.

Cet effet de levier nous donne la possibilité d’aller chercher des gains ou pertes sur les décimales que l’on appelle le PIP pour Point In Percentage. Selon la valeur que vous allez donner au PIP sur votre trade, vos résultats vont valoir plus ou moins d’argent. En gros, un gain de 100 pips, peut valoir 10$, 100$ ou même 10 000$. Comprenez-vous mieux pourquoi les traders parlent souvent de gains en PIPS et non en argent?

Le Forex est un marché mondial et les monnaies majeures sont en Amérique, le dollars américain (USD) et le dollars canadien (CAD). Du côté de l’Europe, l’euro (EUR), la livre sterling (GBP) et le franc suisse (CHF). Pour finir en Asie, le dollars australien (AUD), celui de Nouvelle-Zélande (NZD) et le Yen Japonais (JPY).

On voit souvent également les traders Forex interagir sur l’or, le pétrole, les index et parfois même le bitcoin.

acteur du marché du Forex

Comprendre l’échec pour réussir

Les gros acteurs du marché sont les banques centrales, les gouvernements, les institutions financières et les hedges funds. Depuis une dizaine d’années, on a vu apparaître de plus en plus de traders et investisseurs particuliers que l’on appelle les retails traders. Le nombre élevé d’échecs de ces nouveaux traders est dû à plusieurs raisons.

Premièrement, comme c’est encore assez récent, le manque d’outils et de bonnes formations est un gros point. La bonne nouvelle est que le tout s’améliore de jour en jour. On voit d’ailleurs de plus en plus de succès grâce à l’évolution des conditions de trading et de l’éducation accessible. Deuxièmement, il faut avoir les bonnes attentes dès le départ. Beaucoup se lancent en croyant qu’ils vont devenir riche facilement et sans rien faire. En étant plus réaliste et conscient que si c’était possible, on verrait des milliers de nouveaux traders chaque jour. nous évitons de nous retrouver en échec rapidement.

Plusieurs croient aussi pouvoir apprendre gratuitement le trading Forex. Il vaut 100 fois mieux se former et il existe de très bonnes formations abordables. N’oubliez pas que si c’était si facile et simple, tout le monde le ferait.

Il est évident que peu de gens continueraient de travailler 8h par jour, 40h semaine en plus des nombreuses heures d’aller-retour domicile-travail-domicile, d’avoir ses enfants qui grandissent à la garderie (crèche), de devoir demander l’autorisation pour prendre des vacances et de garder ce rythme là pendant 45 ans de sa vie.

En revanche, quand on est conscient du potentiel du trading et qu’on est prêt à apprendre se métier et le maitriser, on met toutes les chances de son côté. Si on se donne le temps et qu’on réalise que ça vaut la peine de passer voir même 2 à 4 ans pour maitriser ce travail au lieu de 30 à 40 ans à vivre une vie dont on n’est pas pleinement satisfait.

Les pièges

Avec un si gros potentiel, s’il y a des gens qui cherchent pouvoir faire de l’argent facilement et sans rien faire, il faut s’attendre à ce qu’il y aille une offre pour y répondre. Il faut donc faire attention aux vendeurs de signaux ou aux vendeurs de rêves. Ceux qui proposent leurs trades ou des robots ou du trading automatique ou qui vous disent que vous allez devenir riche rapidement, font souvent plus d’argent par la vente de ces signaux que par les trades eux-mêmes. Je n’ai encore vu personne devenir riche en prenant que des signaux. Il y aussi beaucoup de faux (fake) dans le domaine. Cela ne veut pas dire qu’avoir du succès est impossible mais il faut faire attention au discours de la personne qui vous approche.

Il est possible de pouvoir recevoir des idées de trades que vous allez apprendre à analyser vous-même et ainsi vous perfectionner dans le domaine grâce à ceux-ci.

Dans un autre ordre d’idée, certains sont prêt à passer de 3 à 5 ans à l’université et s’endetter mais lorsque vient le temps de se former en trading ils veulent du gratuit et que tout soit rapide. Dans ce cas là aussi, il y a une offre. Malheureusement, le gratuit est souvent incomplet et dans l’objectif de vous vendre des formations beaucoup plus chères une fois votre confiance obtenue. Rechercher toujours du gratuit n’est probablement pas la meilleure méthode pour devenir un professionnel.

Autre point, si tu trouves une formation abordable (200$ à 300$/mois par exemple) et qu’elle est critiquée, pose-toi toujours la question du pourquoi elle l’est. Souvent j’ai vu des gens se sentir obliger de parler en mal des autres afin de vendre leur propres formations ou tout simplement une autre opportunité.

Penser que l’on peut devenir trader en 2 semaines est aussi une erreur commune. Je vous conseille de préférer une formation en continue où vous allez pouvoir apprendre de jour en jour en étant bien entouré par d’autres personnes qui apprennent comme vous et des éducateurs qui ont fait leurs preuves.

Un des pièges est de vouloir profiter de ses profits tout de suite. L’objectif devrait être de faire grandir son compte. grâce à un effet boule de neige sur son compte de trading. Oui, il est possible de retirer une partie de ses profits mais à mon humble opinion, je trouve qu’il est mieux de le laisser grossir afin de pouvoir avoir plus de marge lors de ses prochains trades tout en gardant une bonne gestion du risque.

Il est également préférable de débuter avec un compte démo et une fois que vous avez acquis des compétences et que vous avez des bons résultats de façon constante passer à un vrai compte. Attention car trader comporte des risques alors avant d’investir faites toujours vos propres recherches.

Croire que la technique suffit est aussi une grosse bévue. Personnellement, je crois que le mindset est 90% du trading. Par mindset, je parle de l’approche psychologique et d’être capable de laisser ses mauvaises émotions de côté. Après plusieurs trades positifs ou négatifs on devient émotif et sans un travail sur son état d’esprit, c’est la débandade assurée. Le trading est une montagne russe d’émotions alors il est bien important de faire un travail sur soi comme un sportif peut le faire ou un entrepreneur.

Est-ce que le trading Forex est du gambling comme au Casino?

Le forex et le gambling

Le trading n’est pas du gambling. Avez-vous déjà vu une banque aller miser au casino? Si le trading était du gambling, les banques ne seraient pas des acteurs majeurs. Ne trader pas comme si vous étiez entrain de jouer au casino à vouloir absolument toucher le gros lot sur chaque trade.

Un conseil pour terminer, restez humble quand vous aurez du succès. Si vous partez avec l’idée d’impressionner les autres, le risque d’accumuler les échecs va probablement être plus fort.

Voilà, devenir un trader de Forex donne beaucoup de flexibilité, permet de travailler de la maison ou en voyage, de faire ses propres horaires, de trader quelques heures par jour seulement, de ne pas avoir de limite au niveau de ses revenus et beaucoup d’autres avantages. De plus en plus de monde s’intéressent d’ailleurs à apprendre ce métier.  Les connaissances sont importantes. Il est important de bien se former. L’équipe Réussir Ensemble l’a bien compris et c’est pour cette raison que nous avons choisi une bonne plateforme en ligne de formation en continue qui compte déjà plus de 200 000 étudiants.

N’hésitez pas à nous contacter si vous désirez en connaître davantage sur cette plateforme et sur l’environnement mis en place par notre équipe.

2 Comments

  1. Patrick Tousignant on 13/08/2020 at 8:55 am

    Bel article merci

    • Mathieu on 22/08/2020 at 5:57 am

      Merci pour ton retour Patrick ! N’hésite pas à partager l’article!

Leave a Comment